«
POURQUOI Parler des REINS?

Les maladies rénales tuent sans faire de bruit!!

Par leur nature de tueur silencieux et en série, les maladies de reins constituent une véritable catastrophe en miette. Ces maladies sont fréquentes dans notre société. On estime à 12,4% de la population d'au moins 18 ans qui en souffrent à Kinshasa et à 2 personnes par mille qui sont déjà au stade terminal de la maladie requérant la dialyse. Ainsi, pour la seule ville de Kinshasa, environ 8.000 patients seraient candidats au traitement de suppléance rénale. En extrapolant sur l'ensemble du pays, environ 64.000 patients sont candidats à un traitement de suppléance rénale. Sur l’ensemble de la population.

Face à ces chiffres qui sont plus qu'effrayants, le déficit de connaissances de ces affections par la population interpelle fortement la conscience collective. Ce déficit explique en partie les admissions tardives des malades au stade très avancée rendant le recours à la dialyse ou la greffe absolument inévitable pour préserver la vie. Mais le coût de ces traitements reste prohibitif, surtout qu'il s’agit d'une population pauvre ne jouissant d’aucune forme d’assurance maladie.

L'objectif de cette application est de sensibiliser le grand public sur les réalités tragiques de ces maladies afin de susciter des attitudes et des comportements propices à leur prévention , mais aussi de motiver les décideurs à prendre un engagement politique ferme pour faciliter l’accès de la population aux soins de santé.


© 2019 By Soconeph - Tous droits reservés